Déserteurs autrichiens de la Légion expéditionnaire

Déserteurs autrichiens de la Légion expéditionnaire :

Date de formation : 22 août 1800.

Formation :

Le 22 août 1800, un corps expéditionnaire destiné à l’Égypte fut formé à Rennes et composé avec 174 hommes de la 71ème de ligne, 684 hommes de la 77ème de ligne, 683 déserteurs autrichiens, 110 soldats sortants des prisons et 1 658 conscrits, soit 3 329 hommes organisés en 3 bataillons de 9 compagnies. Elle était initialement sous les ordres du chef de brigade Fessler. Elle devait s’embarquer à Brest sur l’escadre de l’amiral Gantheaume.

Historique :

D’après Didier Davin, cette Légion expéditionnaire fut finalement envoyée à Saint-Domingue. Les conscrits avaient été levés parmi les bataillons auxiliaires départementaux, quant aux éléments des 71ème et 77ème demi-brigades il s’agissait du rebut de ces unités.

1801 :

La Légion expéditionnaire fit un petit tour en Méditerranée. Le 1er bataillon débarqua à l’île d’Elbe (avril), puis dans les îles d’Hyères, et les deux autres bataillons échouèrent à Cadix. Il y avait déjà de nombreux déserteurs.

1802 :

Il faut dire que les hommes n’étaient ni habillés ni soldés. La Légion expéditionnaire fut ensuite envoyée à Saint-Domingue, où sur place elle devint la Légion de Saint-Domingue. Elle incorpora sur place la 10ème demi-brigade coloniale noire de l’ex armée du général Toussaint Louverture, puis la 114ème demi-brigade issue des Légions Polonaises, ainsi que deux bataillons des Francs de l’Ouest.

sehri

Notice de Didier Davin et Laurent Brayard

Publicités