1er régiment de chasseurs à cheval ou 1er de chevau-légers belges

18e-chasseurs-a-cheval

1er régiment de chasseurs à cheval belges ou 1er de chevau-légers belges :

 

Date de formation : fin 1792, à Bruxelles[1].

 

Formation :

Il fut formé par le comité militaire de Bruxelles, fort de quatre escadrons, le colonel Deneck fut nommé à sa tête.

 

Historique :

1793 :

Il fut passé en revue à Chalons, les 22 avril et 12 mai, comportant un effectif de quatre escadrons, pour 32 officiers et 134 hommes. Le 9 mai 1793, il forma avec les dragons de Bruxelles, le 18e régiment de chasseurs à cheval (français), par un décret de la Convention Nationale. Environ 300 hommes non montés des chasseurs à cheval belges, commandés par Deneck, se mirent en marche de Chalons, le 18 juin, pour Arras.

Portrait :

André-Joseph Deneck, originaire de Bruxelles, ancien aide de camp de Vander Mersch, capitaine à la Légion des Belges et Liégeois (15 juillet 1792). Il passa dans le 1er régiment de chasseurs à cheval belges comme colonel (fin 1792), il fut nommé à la tête du 17e régiment de chasseurs à cheval (français) à sa formation (mai 1793).

Article de Laurent B., image : drapeau du 18e régiment de chasseurs à cheval (français), dans lequel l’unité fut versée.

sehri

[1] Eugène Cruyplants, La Belgique sous la domination française (1792-1815), 1912, tome II, p. 549.

Publicités